Moonreich - Pillars of Detest - Reviews - Les Acteurs de l'Ombre

Les Acteurs de lOmbre

Précédent   Les Acteurs de l'Ombre > LADLO Productions
S'inscrire FAQ Membres Calendrier Chatbox Les Acteurs de l'Ombre Recherche Messages du jour Marquer les forums comme lus

LADLO Productions Les Acteurs de l'Ombre Productions : le label

Réponse
 
Outils de la discussion
Vieux 06/09/2015, 16h32   #1
Jean
sans statut
Paragon de Noirceur
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 376
Par défaut Moonreich - Pillars of Detest - Reviews

Postchrist

http://www.postchrist.com/chronicle/...of+Detest.html


Chronique par Blaise
Je n'avais pas écouté MOONREICH depuis son premier album, Loi Martiale, et ses bons concerts de l'époque. Ca fait un album et un EP de retard quand même, sans compter celui-ci. On note que la collaboration avec ATMF est terminée, Les Acteurs de L'Ombre ont récupéré la bête entre temps. MOONREICH est même devenu one-man-band puisque Weddir est seul maître à bord sur cet album. Ca sent un peu le clash au sein du groupe mais bon, ce ne sera pas un cas isolé loin de là. Et ça donne quoi MOONREICH en solo du coup ?

Déjà c'est moins brutal qu'avant. Les parties torturées et dissonantes sont toujours là, mais l'efficacité, sans disparaitre, est moins présente. C'est vraiment cet aspect pesant et rampant qui prend le dessus, d'où ressortent quelques mélodies perçantes et parfois très catchy. Je ne suis pas un gros fan des dissonances un peu faciles qu'on retrouve à outrance depuis le succès de SMRC de DEATHSPELL OMEGA en 2004, mais il faut avouer qu'ici, sans être d'un niveau ultime, c'est suffisamment inspiré pour tenir sur la durée.

Evidemment, certains risquent de trouver cette façon de faire terriblement générique maintenant, ils n'auront pas complètement tort, c'est un peu l'impression que j'ai eu aux premières écoutes, il n'y a pas ce côté primitif ou brut de décoffrage qui fait l'intérêt de beaucoup de formations. Je veux sentir les tripes encore fumantes du type derrière le projet, là ce n'est pas trop le cas. Mais en creusant un peu, on se rend compte du travail effectué et des subtilités supplémentaires apportées de-ci de-là, sans compter le professionnalisme de la production, très appréciable pour ce type de BM et loin d'être un cache misère dans le cas présent. Weddir a sorti ses tripes en réalité, mais les a mis dans un linge, pour ne pas trop salir. Il y a l'odeur, mais pas le goût ni le visuel. Tant pis. On fera avec. On se délecte néanmoins de l'efficacité de certaines accélérations, de quelques bons breaks (« Believe & Behead »), de tensions surprenantes (le superbe final de « Death Winged Majesty ») et autre riffs bien sentis. Certains passages rappelant fortement la bonne période de GLORIOR BELLI, tant dans la musique que dans la tonalité de la voix d'ailleurs, les amateurs devraient apprécier.

Finalement, si vous aimez les dissonances typiques de DSO et autres sonorités « modernes », ce MOONREICH est pour vous, sans innover ça reste bien fait. Les plus difficiles resterons sur leur faim je pense car ce n'est pas avec cet album que vous aurez votre claque de l'année 2015, mais essayez tout de même, on n'est pas à l'abri d'une bonne surprise.

N.B : Je n'ai pas encore le visuel total, d'où l'absence de note pour le moment.

:4/6
Jean est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/09/2015, 16h33   #2
Jean
sans statut
Paragon de Noirceur
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 376
Par défaut

Diabolus In Musica

http://diabolusmusica.canalblog.com/.../32576351.html

Pillars of Detest est le troisième album de Moonreich après Loi Martiale et Terribilis Est Locus Iste. Les trois premiers titres sont excellents. Puissants et brutaux, ils sont servis par une excellente production, mais révèlent également des mélodies originales qui font mouche. Cette dualité, entre énergie et guitares plus subtiles crée une dynamique et une tension qui sont finalement propres à susciter une certaine émotion. C'est notamment le cas sur la fin du surprenant Long Time Awaited Funeral. Viennent ensuite, à partir de Pillars of Detest - World Shroud, quelques morceaux que je trouve un peu plus conventionnels. Portés sur les dissonances, ils représentent un black metal moderne que je trouve trop aseptisé à mon goût. Ils ne sont pas mauvais, mais offrent des riffs moins mémorables que le début du Cd. Le dernier titre, Death Winged Majesty, se clôt néanmoins sur un très beau passage. Pillars of Detest est donc un bon album, si la seconde partie m'a moins tenue en haleine, je retiens tout de même d'excellents moments.

Posté par Nebelig
Jean est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 15/09/2015, 17h51   #3
Jean
sans statut
Paragon de Noirceur
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 376
Par défaut

MetalFrance


http://www.metalfrance.net/chronique...lars-of-detest


BLACK METAL. Il y a une chose que j’ai toujours apprécié dans cette musique, le fait que certains groupes, tels des MYKE OLFIELD du metal noir, soit en fait composé d’un seul musicien.
C’est maintenant le cas de MOONREICH, dont il ne reste que WEDDIR.

Le nouvel opus de ce combo parisien se nomme « pillars of detest ».

Ici pas d’ultra brutalité (enfin façon de parler, il y a du blast ma petite dame et cela reste de l’extrême costaud), pas de murs du son qui vous explosent les oreilles, mais un son de guitare assez old school, une enfilade de riffs parfois à la limite de la dissonance, des mélodies accrocheuses, angoissantes et angoissées.

Et j’allai dire presqu’un aspect prog ne serait-ce que pour la multitude riffs qui s’enfilent les uns après les autres sur le fil du Black, pendant que la vois fielleuse de WEDDIR rempli ses vocalises d’accents grinçants et que les brisures rythmiques sont nombreuses entre breaks et accélérations.

Je ne sais pas comment était avant ce groupe, mais par rapport à AETHER ou REGARDE LES HOMMES TOMBER, on a l’impression de quelque chose de plus intimiste version « je joue en vase clos dans une cave où la lumière ne vient jamais ».

Et j’aime beaucoup, car ses mélodies, ce son de guitare, sont peut-être moins brut de coffre que ne le voudrait les puristes, mais font qu’à la longue on s’y attache.

C’est un peu comme si WENDIR se racontait dans un monologue musical.

Il y a de la nuance dans son « langage » et surtout deux choses qui font que la musique soit bonne, quelle qu’elle soit : de l’inspiration du coup on écoute cet album du début à la fin avec plaisir et du feeling, car le black c’est la tripe de WENDIR.

Tout est dit.

comme pour ses compères cela sort le 19 septembre.
Jean est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 17/09/2015, 16h11   #4
Jean
sans statut
Paragon de Noirceur
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 376
Par défaut

Voices From The Darkside


http://www.voicesfromthedarkside.de/...ICH--9977.html


MOONREICH
Pillars Of Detest
(Les Acteurs De L'Ombre Productions)
49:27min

Ok, so MOONREICH are one example of a band that I was turned off by the corny name initially, but who grew to dig after listening. To me, the name MOONREICH either sounds like some goofy teenagers going from SLIPKNOT to their Black Metal phase, or some half-baked NSBM moron shit. But, it turns out that these Frenchmen craft some quite heavy and varied stuff. This is far from droning and simplistic material; MOONREICH has many structural changes in their music, all supported by thick guitars and a rather crushing and real drum sound. The vocals also stood out for me, bringing to mind that desperate and whiny Meyhna'ch screech (MUTIILATION). I guess for comparison, MOONREICH's approach could be compared to AOSOTH somewhat. Both bands share similar twists and turns and a high level of professionalism. So, in a nutshell, you have some well composed and produced Black Metal that has obviously been labored over. This isn't your typical basement simpleton shit. Good work guys! More at: www.facebook.com/pages/moonreich/147222865350244, www.lesacteursdelombre.net

Dick Osmond
Jean est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2015, 11h18   #5
Blandine
sans statut
Maître de la Nuit
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 751
Par défaut

Scholomance Webzine

http://www.scholomance-webzine.com/2...of-detest.html


Moonreich, est le projet Black Metal solo fondé en 2008 de Weddir, que l'on retrouve dans un autre excellent projet français, Glorior Belli, accompagné de Macabre à la basse et de William P. à la batterie . Il revient avec un troisième album studio signé chez Les Acteurs de l'Ombre Productions, "Pillars of Detest" qui sort le 19 septembre prochain.
Le digne successeur de "Terriblis Est Locus Iste" de 2013 jouit d'un son remarquablement bien arrangé mixé à Endarker Studio, qu'on ne présente plus, où a été effectué le mixage d'albums de groupes tels que Marduk dont on sait que Weddir est très inspiré lors de ses compositions.

Le nouvel album du combo parisien se veut plus mature et moins violent que ses prédécesseurs, tout en réussissant à mêler le chant toujours aussi puissant de son créateur à des ambiances malsaines.
Même si le groupe tend à adoucir sa musique comme sur "Sheïtan", interlude entièrement instrumental où on ressent si bien la maturité grandissante et la technique musicale de Moonreich. Comme la locution connue le dit souvent, "chassez le naturel il revient au galop". Nous retrouvons un "Believe & Behead" agrémenté de samples à consonances martiales, des coups de fusils à pompe, mais aussi religieuses sur la fin de "Freikorps".

Les paroles se veulent sombres, les odeurs de mort, de guerre, de destruction et de fin du monde planent tout au long des huit pistes qui composent "Pillars of Detest". Les titres s'enchaînent pour au final n'en former qu'un, une succession où la folie procurée par les riffs violents entrecoupés de mid tempo, accompagnés d'un chant qui dégueule sa haine et sa hargne à la face du monde, donne l'impression de s'emparer de notre cerveau.
Là ou l'on prend conscience de toute l'étendue musicale et la technicité des protagonistes de ce nouvel album est sans conteste sur la dernière piste de celui-ci, "Death Wingled Majesty", qui, avec ses 10 minutes en fait la plus longue de l'album. Des riffs et une direction plus occulte, à la façon de Deathspell Omega dans un morceau très aéré et travaillé avec ses variations de voix et de rythme.

Moonreich est également une expérience à vivre sur scène, la prestance des musiciens, leur grimage bien spécifique à base de bandes chirurgicales souillées, un visage caché pour nous honorer à leur manière de leur haine viscérale du genre humain, font régner cette odeur de mort que l'on peut attendre dans ce genre de concert, ce qui rend la musique des français d'autant plus malsaine et tumultueuse.
"Pillars of Detest" montre une direction un peu plus différente de ce que le groupe à pu produire jusqu'à présent. Une nouvelle pierre significative sur le building grandissant du chaos du combo francilien.

________________________________
Chaosophia
Blandine est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 18/09/2015, 12h15   #6
Jean
sans statut
Paragon de Noirceur
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 376
Par défaut

The Midlands Rocks


http://www.themidlandsrocks.com/moon...ars-of-detest/


Review by Jason Guest

Les Acteurs De L’Ombre Productions: Website; Bandcamp; YouTube; Facebook

Release date: 19 September 2015

A band I’ve not heard of until this CD dropped through my letterbox, the first time I played Pillars of Detest through, I knew I’d be coming back to it for further exploration. Suitably grim and darkly atmospheric with an air of dejection coursing through its unforgiving and ruthless bombardment, the third album from Moonreich is a direct and destructive piece of work as diverse as it is damaging.

The gripping discordance of ‘Ad Nauseam’ blasts forth in an unstoppable barrage of blackened beauty, the string-bending riff and the jarring arpeggio from the intro providing a solid foundation upon which mainman Weddir can build the first of many sturdy and menacing compositions. ‘Believe & Behead’, comprised of a bunch of bludgeoning riffs that shift from one end of the extreme spectrum to the other, are augmented by a few atmospheric touches and melancholic melodies stitched into the track.

So far, Weddir’s technique of establishing a solid base to expand upon is exploited to great effect and ‘Long Time Awaited Funeral’ wastes little time in getting to the meat of the matter and further allows Weddir to push his sound even further. The misshapen riff that drives the track winds and finds its way through contortion after contortion and becomes curiously hypnotic in its persistence. And in contradistinction to the barrage that has befallen us so far, the slow instrumental ‘Sheïtan’ revels in atmospheric splendour.

With the blackened bile returning for ‘Pillar Of Detest – World Shroud’, at seven and a half minutes this is the least successful track on the album. Though undeniably ferocious and structurally interesting – the chugging riff section in the closing minute is particularly heavy – it seems to move forward with no clear sense of direction. The four minute salvo ‘All Born Sick’ sees the band going for the throat in the most straightforward track on the album and acts as a welcome burst before the lengthy closing two tracks. ‘Freikorps’ combines the malevolent with the melodic and closes out with subtly sinister atmospherics but is good rather than great. While tracks one, two and four are the best, ‘Death Winged Majesty’ is easily on a par and provides Weddir with another opportunity to show us what he is capable of. Direct in its approach, diverse in its dynamics, and richly textured, it closes the album out on a depressive low that is curiously cathartic and satisfying.

An album that like so many, dips – albeit slightly – in the middle, it has to be said that Weddir is an exceptional musician with keen compositional skills and a distinct desire to push where he can. While not always successful, Pillars Of Detest is an impressive piece of work that takes more chances than most would dare. Given the diversity across the album, Weddir could easily have fallen foul of his ambition but his defiant and daring approach is well rewarded. Well worth your time.

Moonreich – PillarsOfDetest20157.5 out of 10
Jean est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 23/09/2015, 16h12   #7
Saltimbank021
hello world!
Staff des Acteurs de l'Ombre
 
Avatar de Saltimbank021
 
Date d'inscription: juillet 2009
Messages: 1 382
Par défaut

Gorgers Metall

http://www.gorger.org/english/2015/2...g.htm#Gorger28

Review by Gorger

"Les Acteurs de L’Ombre Productions, 18.09.15
I wrote short, but positively about Terribilis Est Locus Iste, the previous album from these Frenchmen back in the early days of this site. I'm no fan of their début Loi Martiale, but they've grown considerably since than.
The trio conveys black quality metal with as much Northern European touch as local flair and as much individuality as traditional sense.


A glance at the cover art might raise expectations of chaos, cacophony and belligerent intensity. That is not the case.
Moonreich delivers an eight-course meal with culinary inspiration from a broad range of Europe's diverse variants and flavours. A well-composed meal with thoughtful order, interesting accessories, and carefully selected wines and imported beers as supplements.

The album was recorded in Hybreed Studio, and Marduk's Devo was set to master the album at Endarker Studio. It sounds indeed rough and sharp, as black metal should taste, but the sound is simultaneously trimmed as beef and full-bodied as red wine, giving a becoming refined touch to black metal with a flair of finesse.

Yet, I shall not exaggerate. There are others on the same path, and there are meals with more depth. Pillars Of Detest is not so sophisticated that Cognac and cigar is required and each course ain't equally exquisite, but all in all it's nevertheless an excellent meal marked as much by versatility as a good and natural flow. In short: Solid black metal."
__________________
Saltimbank021
https://twitter.com/saltimbank021
Saltimbank021 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 27/09/2015, 09h43   #8
Saltimbank021
hello world!
Staff des Acteurs de l'Ombre
 
Avatar de Saltimbank021
 
Date d'inscription: juillet 2009
Messages: 1 382
Par défaut

Imperiumi

Moonreich
Pillars of Detest

http://www.imperiumi.net/index.php?act=albums&id=16386

" On bändejä, jotka tekevät genressään kaiken oikein, hyvin ja tyyillä. Ja sitten on bändejä, kuten Moonreich. Kaikki tehdään vähän sinne päin ja tavallaan oikein, muttei aivan tarpeeksi.

Nopeatempoista ja paikoin pahaenteistäkin black metalia lautasellisen tarjoava Pillars of Detest on levy, jossa kaikki on tavallaan oikein. Genrestä ei voi erehtyä ja konventiot ovat kohdillaan. Kaikki on tehty koulukirjaoppien mukaan. Tai ainakin melkein. Levyä ei nimittäin pääse millään muotoa kutsumaan hyväksi, vaikka siinä kaikki siihen oikeuttavat elementit mukana olevatkin.

Levyn riffit ovat siellä ja täällä varsin ookoo, mutta todellisia helmiä saa etsiä kissojen ja koirien kanssa. Soitto on nopeatempoista ja yleinen fiilis aggressiivinen. Hienoa sinänsä. Harmi vain, että levystä on silti vaikea innostua toden teolla. Soundeiltaankin levy on ihan hyvä, eikä soitosta sinänsä löydä oikeita ongelmia. Laulajan vihainen rääkynä on kelpoa peruskauraa. Kaikki on tasaisen hyvin ja toisaalta mitään ei tarjoilla tarpeksi hyvin. Pillars of Detestistä puuttuu kaikenlainen erikoisuus, joka saisi sen esille black metalin laajasta kirjosta.

Pahimmillaan levyn riffit ovat suorastaan hölmöjä ja parhaimmillaankin hyvän levyn alempaa keskikastia. Voin kuvitella, että levy kolahtaa hyvin heille, joilla black metalin suuri massa ei ole vielä nostanut rimaa niin korkealle, että se kaikkeus tarjoaisi syytä riman korottamiseen. Vaativaan makuun Pillars of Detest ei kuitenkaan riitä. Siihen tämä levy ei vain ole tarpeeksi hyvä."

Moonreich
Pillars of Detest
CD
[ LADLO Productions ]

01. Ad Nauseam
02. Believe & Behead
03. Long Time Awaited Funeral
04. Sheïtan
05. Pillar of Detest - World Shroud
06. All Born Sick
07. Freikorps
08. Death Winged Majesty

Note : ( 6½ )
__________________
Saltimbank021
https://twitter.com/saltimbank021
Saltimbank021 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 28/09/2015, 10h46   #9
Blandine
sans statut
Maître de la Nuit
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 751
Par défaut

traqueur Stellaire - France

http://www.traqueur-stellaire.net/20...ars-of-detest/

par Guillaume

Je le répète une fois de plus, mais le label Les Acteurs de l’Ombre ne cesse de me surprendre par la qualité des groupes de black metal proposés dans son sombre catalogue. Nouvelle découverte en cette rentrée musicale, les parisiens du groupe Moonreich et leur excellent son au punch décapant. Formés en 2008, ces français signent ici leur troisième album, avec déjà à leur tableau d’honneur trois galettes et deux E.P. en seulement sept années d’activité. Avec « Pillards od Detest », leur tout nouveau méfait musical, nous abordons une brillante performance studio de 49 minutes et qui plus est en libre écoute. Débordant de sonorités glauques et poisseuses comme on les aime en black metal, cette nouvelle galette envoie du lourd !

« Pillars of Detest », c’est avant tout une intro bien grasse, saturée comme il le faut pour une entrée en matière et titrée d’un alléchant « Ad Nauseam ». Nous avons affaire à un excellent morceau introductif aux riffs perçantes dans un ensemble bien lourd, porté par un rythme lancinant que la voix gutturale de Weddir sait reprendre en d’hypnotisantes accélérations de tempo. Bien entendu, on ne pouvait qu’espérer une poursuite de rythme aussi efficace en enchaînant avec le second titre « Believe & Behead », qui satisfait à merveille mes oreilles exigeantes en leur servant une composition un poil hardcore, un poil punk et délivrée avec la même énergie que l’introduction. « Long Time Awaited Funeral » ne laisse pas retomber la sauce. La batterie martèle, les guitares accompagnent une voix gutturale lugubre et âpre, les changements de rythme mid-tempo accentuent l’effet hypnotique de ces compositions décapantes. C’est convaincant et hypnotique, parfait.

On apprécie toujours une piste instrumentale dans tout bon album de metal qui se respecte. Et avec « Sheïtan » nous ne sommes pas déçus : 4’43 de mélodie lancinante, intriguante, aux accords légèrement teintés d’orientalisme. De la belle ouvrage avant d’enchaîner avec le titre-phare de cet album, « Pillard of Detest – World Shroud ». Le morceau est énergique, une fois de plus le changement de rythme se révèle particulièrement efficace dans ce morceau alternant riffs à inspiration hardcore plus rapides et voix gutturale enchaînant dans un rythme plus lent. Le travail de composition nous offre des mélodies lentes à la guitare qui achèvent de forger ce morceau aussi énergique que dévastateur, véritable matériau brut découpé méthodiquement en compositions sombres et prenantes. On ne peut qu’apprécier l’enchaînement proposé avec « All Born Sick », entêtant, insistant nettement plus sur l’effet scalpel des guitares sur les voix gutturales, mais au final particulièrement jouissif.

« Freikorps » martèle du lourd, avec une petite influence de metal brutal qui n’est pas pour me déplaire tant le titre sait largement rester mélodique tout en renforçant le martèlement de ses riffs. Efficaces jusqu’au bout, nos parisiens ? Oui, bien entendu, avec l’excellente conclusion « Death Winged Majesty », qui sonne comme un appel à une sombre communion musicale entre le groupe et son auditoire, une mélopée impie assénée dans une atmosphère glauque et poisseuse, bref un excellent travail de composition pour ce titre achevant l’album sur une touche plus mélodique, mais judicieusement choisie. De toute évidence, Moonreich s’achève sur une belle découverte pour ma part, typiquement le genre de groupe français que je souhaite apprendre à connaître en suivant – comme je le fais désormais – le catalogue des Acteurs de L’Ombre. Réservez vos soirées s’ils passent dans votre secteur, voilà bien un groupe qu’il serait dommage de rater sur scène !
Blandine est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 01/10/2015, 11h18   #10
Blandine
sans statut
Maître de la Nuit
 
Date d'inscription: mars 2014
Messages: 751
Par défaut

Cultartes - Roumanie

http://cultartes.com/cultartes-suppo...ars-of-detest/


Les Acteurs De l’Ombre Productions is a French underground Black Metal label. It is a project led by Gerald Milani. A job that can take many faces, from whims to business and the like. I have recently received four albums –we are going to talk about these ones later- that show and demonstrate only professionalism. There is a science of promoting every single detail. Les Acteurs De l’Ombre Productions, words that don’t tell you enough, represents many artists whereof I am going to talk. Namely: The Great Old Ones, Deluge, Maieutiste, Moonreich, Regarde Les Hommes Tomber, Darkenhold, Suhnopfer, Paramnesia, Pensees Nocturnes, Way To End.

There is also a subdivision, Emanations, that works with Aezh Morvarc’h, In Cauda Venenum, Lifestream and Profundae Libidines. But let’s take things in order and see what, when and how.

Moonreich is a project conceived by Weddir in 2008. Is an individual incursion, on black metal realms, a different kind of experience if we consider about the many similar projects. So, from the beginning, we are talking about a different approach for these atmospheric-icy areas. We can rather refer to a tendency towards roots genre, with a specific sound that involves lots of strength and aggressiveness in tone. Adding scenery, you find a dark and oppressive atmosphere, caused by rhythms that seem to slow down and…this is how ”Pillars of Detest” first appears (Pretty much). The road was, so far, devoid of major changes or too many oscillations. Only now, at the end of the road, though, we find a more coherent expression. The song that gives the name’s album, ”Pillars of Detest-World Shroud”, is a demonstration of force, with some blast beats that can make you head bang. And while we are at ̴headbanging ̴ and other activities alike, I have to mention that Moonreich has lately developed a pretty much intense live activity. ”Pillars of Detest” is a splendid metal work, with many influences, and made me think about many bands from other genres. You will see! ”All Born Sick” changes a little bit the direction, and it seems that it was meant to have a certain sensibility. Don’t think it is a ballad or shit! It’s a song with a strong message and touch that catches you somehow. It has a special air, but is still loud and strong. I like ”Freikorps”, and I would choose this song to end the album, in a note that leaves you with questions and extra dose of thoughts and feelings. I don’t give grades or marks, but Moonreich is a discovery that has put a new landscape in my metal listener horizons.

The album was recorded in January-February of this year, and as a footnote, it has something of coldness and harshness specific of this period. ”Pillars of Detest” will be released on September 19th, at Les Acteurs de l’ombre Productions.
Blandine est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 11h14.

Édité par : vBulletin® version 3.8.3
Copyright ©2000 - 2017, Jelsoft Enterprises Ltd. Tous droits réservés.
Version française #17 par l'association vBulletin francophone
Les Acteurs de l'ombre - Skin vBulletin réalisé par Vicomte
© Les Acteurs de l'Ombre 2001-2013