Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

14/04/2014 - Hatebreed + The Resistance + Grieved @ Kulturbolaget, Malmö (SWE)

Envoyer Imprimer PDF

HatebreedHatebreed partageait l'affiche ce lundi 14 avril avec The Resistance et Grieved à Malmö au Kulturbolaget. Cette dernière est un club d'une bonne taille, similaire à la jauge de La Machine Du Moulin Rouge (anciennement La Locomotive). Ce soir un maximum de Hard-coreux et de Métalleux s'étaient déplacé pour faire honneur à cette figure de proue qu'est la bande à Jamey Jasta.
J'arrive sur les lieux lorsque les dernières notes de Grieved résonnent et ça avait l'air sacrément intéressant.

 

The Resistance est un combo Suèdois qui oeuvre dans un Brutal Hard Core de qualité.
"To all brothers and sisters", c'est sur ces paroles que le chanteur s'exprime à la fin du premier morceau. Le ton est donné.

Il ouvre les bras et fait le signe du circle pit. Le public se comporte  de façon encore très calme.
Le son est imposant. Il fait la part belle aux guitares. Certains riffs me semblent empreints de Death à certains égards.
L'efficacité et de mise. On sent clairement unn collectif bien en place, la rage au ventre, prêt à en découdre. Toutefois, c'est encore un manque d'originlaité qui intervient asez rapidement et on se dit alors qu'il faut que le groupe arrive à trouver un voie plus personnelle.

A 21h20, Hatebreed investit la scène avec un super son et d'excellents lights. L'entrée en scène est comme toujours bourrée d'énergie avec un chanteurqui  ne cesse de gesticuler et le fameux "Make some fucking noise" à l'attention du public.
L'assistance éructe lors qu'il annonce "To The Thresold", normal c'est un tube en puissance car si l'on n'a pas encore vu le groupe de Bridgeport en concert, la surprise est de taille. C'est totalement fédérateur et irrésistible cette façon de composer.
"Raise your hands to the sky" Les fans reprennent en choeur. Ça circle pit sur "Spitting Venom".  "Honor Never Dies" possède ce refrain implacable qui fait d'ailleurs leur point fort. C'est là que l'on remarque l'empreinte des grands : cette facilité déconcertante à pondre des titres que l'on mémorise dès la première écoute.
"Come on here we go" est la phrase favori du leader. Certains s'adonnent au karaté et envoient des coups avec un espace vital entre les autres.
Des qu'il claque des mains tout le monde s'y met.
Le vocaliste désigne très souvent le public du doigt, pour l'impliquer davantage et lui donner l'impression d'être avec lui corps et âme. Jamey est un performer, un excellent communiquant et un manoeuvrier doué. Un pur et un dur pour certains.
La rapidité et l'agressivité sont les maitres mots du répertoire exécuté pour ce show. Les amateurs dont je fais partie de double pédale et de tempi violents ont été rassasiés. Les lyrics de la formation concernent les gens oppressés. La mixture entre le Hardcore et le Metal se fait naturellement et c'est ce qui fait leur charme.
"In Ashes They Shall Reap" met le feu aux poudres. Et que dire de cette reprise ultime du "Ghosts Of War" de Slayer ? Le plus grand bien et c'est transcendant d'entendre le solo repris à la note près. La set-list est parfaite à mon sens. Le dernier album se confirme comme un très bon crû en live ("Put It To Torch" en ouverture et "Honor Never Dies").
Ce fut une soirée sous le signe de la brutalité et de la bonne humeur. La dernière fois que j'avais vu Hatebreed remonte en 2007. Peut être un très léger manque de convictions par rapport à la dernière fois où je les avais vu. Il faut dire que c'était en festival et que ça jumpait beaucoup plus.
L'assistance s'est montrée relativement calme ce soir là à quelques exceptions près. Les Américains ne cherche pas à transformer le paysage du Hard Core. Leur succès est indéniable et la recette s'avère toujours aussi concluante.
Setlist
Put It To Torch
Defeatist
Facing What Consumes You
To The Thresold
Spitting Venom
Under The Knife
Last Breathe
Everyone Bleeds Now
In Ashes We Shall Reap
Empty Promises
Perserverance
Honor Never Dies
Life For This
Ghosts Of War
Smash Your Enemies
Tear It Down
I Will Be Heard
Destroy Everything



 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum