Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Eeriness - A Life Beyond The Shades Of Time

Envoyer Imprimer PDF
Voici un groupe originaire de Switzerland, qui s'est formé en 1996, et qui a enregistré en 1999 une première démo CD : "Lord of the night". C'est juste après que le groupe décide d'intégrer un chant féminin. Ils revendiquent de se rapprocher du niveau de : "The Gathering" et "Nightwish". A vos couteaux et fourchettes, nous allons décortiquer tout cela. L'album commence avec :"November-thy weakness" au relent certain de Nightwish, avec un clavier bien constant et un chant lyrique bien appuyé, et un superbe break pouvant faire croire à la fin de celui-ci, et bien au contraire, c'est toujours le même, et "encore et encore" ( ce n'est pas Cabrel !) "Grotesque Misery" est une mélodie qui tourne en boucle pour se détacher sur le changement de rythme et faire constamment monter la sauce. Ce mo rceau est en constant changement et mouvement d'ambiance. "Silent voices" : un instrumental très touchant avec un violoncelle des plus dépressifs et des plus chauds (trop court !). "Lay Down" : un morceau très lent qui me fait penser, par la mélodie clavier, à du "Summoning" période Strongold. " Sun & Moon Edipse" : une nappe de clavier ainsi qu'une mélodie simple lancent les hostilités, avec un appui rythmique à la guitare, un relent doomesque se fait ressentir tout au long du morceau. C'est un bon album qui ne transcende rien, mais qui est très efficace et plaisant à écouter.

 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum