Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Emptiness - Guilty to exist

Envoyer Imprimer PDF
Ayant lu ici et là de plutôt bons avis sur cette galette d’Emptiness, à mon tour maintenant de voir, ou plutôt d’écouter de quoi il retourne. Après 2 démos, ce groupe belge sort donc son 1er album sur lequel on retrouve 44 minutes de black/death metal découpées en 16 plages (dont 2 instrumentales et une très courte quelque peu dispensables). Ce qui frappe au premier abord, c’est la noirceur générale qui enveloppe les compositions; en effet, les 4 musiciens semblent attacher une importance toute particulière à l’aspect malsain de leur musique. Il en résulte un côté presque décharné qui apporte une certaine originalité. Les guitares distillent des riffs plutôt orientés death (comme sur « War/Hatred/Blasphemy » qui, blast beats en moins, passerait presque pour du brutal death), sans pour auta nt oublier la mélodie (sur « Tenebrarium Prophecies » par exemple) ni même, et c’est assez rare pour être souligné, des solis bienvenus au milieu de cette masse sombre et compacte. Compacte, la musique d’Emptiness l’est trop. Les titres s’enchaînent sans véritable mouvement, sans transition, et les titres sont trop courts (à peine 3 minutes en moyenne) pour laisser le temps à l’auditeur de s’imprégner correctement de l’effet voulu par le style musical pratiqué. De plus, la production, quoique relativement puissante, participe à cet aspect confus, dans lequel les guitares – par ailleurs inspirées –sont un peu noyées. Le chant, lui, est trop mis en avant et cette voix death un peu monocorde n’est pas le meilleur atout du groupe. Au final, mon bilan est plutôt mitigé, entre plaisir de voir un groupe qui sort du lot, qui sait composer des morceaux épiques et très noirs (« By the loss of our dogma », avec l’ajout de guitare acoustique, est réussi, me rappelant les premiers Aeternus), et une sensation d’avoir écouté un bloc trop brouillon. A noter que le CD propose un clip vidéo qui nous permet de voir le groupe dans des conditions live.


Tracklist :
1. Tyrants forever
2. Unleash the emptiness
3. Interludium
4. Tenebrium prophecies
5. Subhuman submission
6. Interludium
7. Fucked by the beast
8. None existence
9. To extinction
10. Necrorgy
11. Age of nothing
12. Xenomorph
13. War / hatred / blasphemy
14. Into the 11th blackshell
15. By the loss of our dogma
16. Conceived to reject
 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum