Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Ambition - Ambition

Envoyer Imprimer PDF
Le projet Ambition est né en 2002 quand Joe Vana (Mecca) a été amené à rencontrer Thom Griffin, qui est réapparu après un silence de 20 ans en faisant des chœurs sur l’album de Mecca où Vana partageais les voix principales avec Fergie Fredriksen le premier chanteur du groupe originale de Griffin : Trillion et cette rencontre a eu lieu grâce à Serafino Perugino (le président de Frontiers Records). Malheureusement Joe Vana dû quitter le projet pour des raisons personnelles et Griffin se trouva alors sans producteur ni compositeur ce qui failli le résigner à abandonner l’album définitivement. Mais Perugino ne manquant pas de ressources, il engagea Fabrizio Grossi pour s’occuper de l’enregistrement et pour fournir des chansons collant le mieux aux performances de Griffin et c’est avec Joey Car bone qu’ils composèrent cet album. Afin de parfaire cet album qui a été composé par de grand noms du hard rock et non sans mal, nos deux producteurs trouvèrent qu’il était de bon gout de trouver un invité de courte durée et ils en choisirent un et pas des moindre puisqu’il s’agit de Jean-Michel Byron le chanteur du mythique groupe Toto pour faires deux duos avec Griffin et le chant principal de Hunger afin de donner une touche spéciale à l’album. Ce travail titanesque dura donc presque 4 ans, mais le résultat en vaut la chandelle car c’est un excellent album qui nous est livré ici avec de superbes morceaux (notamment le Waiting In My Dreams, une cover d’un trésor caché du répertoire de Mr. Mister), des performances vocales à couper le souffle et une production tout bonnement énorme. On retrouve donc Tommy Denander à la guitare, Fabrizio Grossi à la basse et aux claviers et Masayoshi Yamakusa qui se partage les fûts avec Joachim Cannaiuolo pour nous livrer un hard FM de grande classe. Cet album éponyme débute donc avec Hold One et dès les premières secondes on se demande pourquoi Thom Griffin a passé 20 ans de sa vie en silence, ce mec à un chant tout simplement énorme. Sa voix se mêle parfaitement aux instruments et l’ensemble n’est que douceur et harmonie, un mélange plus que subtil pour débuter Ambition en beauté. On continue de plus belle avec Hypocrites ou Griffin est accompagné par Byron au chant, les mélodies sont superbes ont sent un jeu de guitare bien travaillé. La galette continue avec des morceaux somme toute classiques mais pas moins bon comme le plus calme Alone I Cry, le rythmé Shaping Fate & Destiny, le très 80’s Make It Alright ou bien encore la ballade No Wasted Moments. Together est le titre suivant et surement le plus rythmé et entraînant de l’album, des guitares efficaces, un bon jeu de batterie et un chant hors pair en font une excellente chanson. Arrive peu après Hunger et dès les premières secondes on sent que ce titre a été écrit pour Byron, il pourrait d’ailleurs très bien figurer dans un album de Toto, bien plus axé sur la guitare que les autres il est pour moi le meilleur de l’album. Waiting In My Dreams clôture cet album de façon grandiose et de plus c’est la seule chanson où Joe Vana, qui est tout de même à l’origine de ce projet, chante ce qui est bien dommage d’ailleurs car le refrain ou les deux amis sont en cœur est de toute beauté. Mélodique et tragique cette chanson est tout simplement du bonheur à écouter et je ne me lasse pas de la laisser tourner en boucle. La production de Fabrizio est elle aussi excellente, comme à son habitude d’ailleurs car le travail effectué sur Starbreaker était lui aussi de haut niveau. Chaque instrument est parfaitement mis en valeur sans délaisser le chant qui est fondamentale lui aussi, bref du grand art. Pour sa première galette, Ambition nous livre donc un très bon album sans toutefois être une tuerie non plus car il faut reconnaître qu’il y a un certain remplissage du CD qui n’apporte pas grand chose mais qui reste néanmoins très agréable à écouter. Il reste tout de même un bon album de hard FM qui plaira à pas mal d’amateur du genre.


Tracklist :
01. Hold On
02. Hypocrites
03. Alone I Cry
04. Shaping Fate & Destiny
05. All I Need
06. Make It Alright
07. No Wasted Moments
08. Together
09. Too Much
10. Hunger
11. The Promise
12. Waiting In My Dreams
 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum