Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Theatre Of Tragedy - Storm

Envoyer Imprimer PDF
Ah, cher public-lecteur, voilà un moment d’une grande intensité pour moi, aimant tout particulièrement chroniquer des galettes Metal-Goth ! Me voici en possession du dernier Theatre Of Tragedy intitulé « Storm », et les oreilles encore toutes submergées d’émotion je vais tenter de vous en parler le mieux possible. Attendu à plus d’un titre, et notamment par le fait qu’il y a un changement notoire : la chanteuse ! Eh oui, Nell Sigland succède à Liv Kristine. Il fallait voir si la remplaçante serait convaincante… Pour ma part, je suis convaincue. C’est le cœur battant et les yeux brillants que j’écris ces lignes. Bon OK, pas trop de pathos ! Ça fait pas trop Metal tout ça… Bah, après tout c’est du Gothic Metal cet album, alors zut… ;-) Je me lance… Je me laisse porter par les délicates n appes de claviers et les élégants riffs de guitare qui sont un peu la marque de fabrique de Theatre Of Tragedy. La chanteuse pour sa part est loin d’être une débutante car elle officie déjà brillamment au sein du groupe The Crest. Dès le premier morceau "Storm’’, on constate que la voix de la jeune femme est très belle et colle tout à fait au style du groupe ! Ce morceau est terriblement accrocheur, un refrain entêtant… Les belles rythmiques de guitare n’y sont pas pour rien. Le chant de Raymond reste, au fil des albums, de la même efficacité. D’accord, au fil du temps, il a changé. Sur cet album et depuis quelques-uns, il est beaucoup moins Death, moins caverneux. J’avoue une préférence pour l’époque où il était ainsi ; mais bon, je ne vais pas la faire "vieille école’’, et je dirais que le résultat actuel est très satisfaisant ! La voix de Nell pour sa part possède force et délicatesse à la fois, elle est pure et limpide… Certes, ce n’est pas le même timbre ultra-cristallin et fragile de Liv Kristine, cette voix d’ange si pure qu’elle vous brisait le cœur sur certaines chansons… (Quoi, moi fan de Liv ? Ah bon, ça s’est vu… ^^) mais franchement Nell a de quoi la remplacer haut-la-main, son talent ne peut laisser indifférent. Son timbre de voix se marie à merveille avec le chant de Raymond tel qu’il est actuellement. Pour le reste, les musiciens ont toujours un jeu impeccable, ils gardent la recette qui marche. Résultat : un très bon album où je ne vois pas un seul mauvais morceau. Certains diront peut-être qu’ils ont du mal à se démarquer vraiment les uns des autres… Peut-être, mais il serait exagéré de dire qu’ils se ressemblent tous ! Ils ont tous leur petit quelque chose qui en fait un bijou bien particulier dans ce bel écrin sombre… (Eh oui, il fallait que je la fasse ma petite métaphore !) Dès l’ouverture, « Storm » vous accroche l’oreille en mettant en valeur le beau timbre de Nell. Le chant de Raymond, froid et uniforme, mais cependant d’une efficacité qui fait mouche, seconde à merveille celui de la jeune femme… Et ce dans tous les morceaux. Parmi mes préférés : « Begin And End » qui commence sur un bon riff de guitare et possède un refrain entraînant à souhait ; j’adore « Exile » aussi avec les effets de clavier qui créent une ambiance feutrée, et la voix de Nell est un superbe mélange d’énergie et de douceur sur cette chanson. Sinon il y a aussi « Debris » que j’écoute facilement en boucle, il comporte quelques effets Electro qui ne sont pas choquants, mais au contraire donnent une ambiance particulière… J’aime beaucoup. Le chant de Raymond sonne comme un écho lointain, un rêve qui s’éloigne… Nell libère une belle puissance de voix dans les refrains avec des effets de résonance, c’est très réussi à mon sens. Notons un beau passage où l’on entend que sa voix, accompagnée de douces notes de basse. Puis le chant de Raymond revient, rythmé par une batterie lente et régulière, jusqu’à la nouvelle envolée de refrain… Bref, que dire sinon que, si vous êtes fan comme moi de ce groupe, jetez-vous sur cet opus pour compléter votre discographie. Certes, vous n’y retrouverez pas les mêmes aspects que dans les premiers albums, mais si vous avez suivi progressivement leur évolution, je pense que l’écoute de « Storm » passera très bien dans vos oreilles, et les mélodies envoûtantes du talentueux combo Norvégien sauront trouver le chemin jusqu’à votre cœur… Même s’ils ont évolué dans leur musique, ils restent néanmoins fidèles à leur univers, ils créent toujours des chansons pleine de cette beauté sombre qui sied si bien au Gothic Metal… Aucun doute, Theatre Of Tragedy reste un groupe de référence dans ce genre ! « Storm » ajoute une pierre à leur bel édifice, laissez-vous porter par ces belles nappes de claviers, ces voix émouvantes, ces textes de poésie sombre… Bonne écoute et bon voyage dans vos rêveries !


Tracklist :
1. Storm
2. Silence
3. Ashes And Dreams
4. Voices
5. Fade
6. Begin & End
7. Senseless
8. Exile
9. Desintegration
10. Debris
 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum