Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Stratovarius, entretien avec Lauri Porra

Envoyer Imprimer PDF

Une certaine agitation règne dans le hall du Terass Hotel (Paris, 18eme), où je dois rencontrer le groupe Stratovarius. En effet, Timo Kotipelto, chanteur de la formation à attrapé ce qui semble être une vilaine bactérie qui le laisse littéralement sans voix. (j'apprendrais d'ailleurs plus tard que le concert prévu pour le lendemain a été annulé). Le un groupe est peu perdu, entre le retard de l'avion, le départ de Timo chez le médecin et l'organisation de leur planning. Finalement, on m'annonce que c'est avec Lauri Porra, bassiste, que je m'entretiendrais, pour une interview raccourcie.


- le nouvel album, Elysium est le deuxième depuis l'arrivée de Matias dans le groupe. Que dirais-tu de l'influence de Matias sur la musique de Stratovarius?

Lauri Porra: Je pense que désormais, avec Elysium, nous lui avons laissé beaucoup d'espace, et je pense que cela s'entend sur l'album, Matias nous à apporté une sorte de fraîcheur. On garde l'ancienne recette mais il nous apporte une sorte de nouvelle impulsion. C'est un "vieux" groupe, on se doit de se souvenir de nos racines, mais il faut toujours progresser.

- Je suppose que, depuis que Timo est parti, le processus de composition a changé. Comment composez-vous maintenant?

LP: Oui, bien sur. Dans l'ensemble, Matias, Jens et moi écrivons beaucoup de chansons. Ensuite on met tout sur table et on voit ce qui est le mieux. Timo (Kotipelto) écrit aussi avec Matias. Voilà, tout le monde écrit des morceaux et on les réunis ensuite, pour voir quelle serait la meilleur combinaison pour un album. 

- Combien de temps a pris le processus de composition de l'album?

LP: Comme je l'ai dit, tout le monde réuni ses compositions et on les jouent, dans un coin au nord de la Finlande, puis on écarte certaines parties, certains morceaux. On passe les chanson à la "Machine Stratovarius"!! (rires)

- En outre, vous avez également remis a neuf le logo Stratovarius, et la pochette de l'album, c'est un signe de la volonté de commencer sur une nouvelle base pour le groupe?

LP: Oui, on avait cette fleur de Lys qui faisait grandement référence à Timo Tolkki, c'est aussi par respect qu'on à choisi de changer. C'est aussi en accord avec notre musique, on le sentait comme ça à se moment donné et je pense que ça a été un bon choix.

- Parle moi un peu des nouvelles chansons, des paroles, qu'est ce qui vous pousse à écrire?

LP: Je pense que ça dépend des morceaux, ce n'est pas un Concept Album. C'est l'idéologie Stratovarius, assez optimiste tu vois. Parfois, les choses peuvent paraître mal parties, mais il y a toujours un moyen de se battre pour ça. Je pense qu'on à toujours été comme ça. Et puis, c'est du métal, alors il y à aussi un côté mélancolique, ce genre de trucs, et ça sonne finlandais évidemment! La patte Nordique! (rires) Mais il y à cette chose qui nous différencie, Stratovarius essaye toujours d'aller de l'avant!

- l'illustration de l'album m'a rappelé beaucoup de celle D'Infinite, était-ce volontaire?

LP: Oui, oui, mais c'est plutôt comme une continuation de la pochette de Polaris, c'est le même artiste, il s'appelle "Achan*%$£!" Je sais même pas comment ça se prononce! (rires) C'est un nom hongrois. Non, on a été très heureux de travailler avec lui. J'aime beaucoup l'artwork d'Elysium, c'est la même chose, avec ce côté écologique, c'est quelque chose que Stratovarius à toujours dit: les gens doivent garder les yeux ouverts et regarder ce qui se passe autour d'eux!

- Sur le single on retrouve également les titres "Against The Wind" et "Black Diamond",  version live. Pourquoi ces deux titres en particulier?

LP: Je pense que, sur le live Polaris, ces deux titres avaient été mis de côté. On a fait un double album, on a enregistré un sacré paquet de titres, mais il y en a toujours qui sont écartés. Elles n'étaient pas sur le live on a vraiment voulu les mettre sur le single.

- Attention, maintenant, la question piège: Le groupe est adoré au Japon, c'est pourquoi ils sont toujours droit à un bonus track pour l'album?

LP: (rires) Je ne pense pas que ça soit si important au Japon, pas plus qu'u en France. Stratovarius n'est pas plus célèbre au Japon qu'il ne l'est ici. Mais, tu sais, c'est un truc de compagnies musicales, les disques coûtent très cher au Japon, alors on fait ce genre de truc, sinon personne ne les achèteraient! (rires)

- Vous êtes actuellement en tournée avec Helloween pour le "Seven Sinner Tour", comment se passe la tournée? des anecdotes à raconter?

LP: C'est vraiment sympa, je connais Marcus Grosskopf, la bassiste depuis longtemps. Ce sont des mecs super sympas!

- Est-ce qu'il y aura une tournée pour Elysium?

LP: Je pense que c'est ça la tournée d'Elysium. Mais après, on verra si l'album marche, et si on en ressent le besoin, on continuera. Mais c'est cette tournée qui fera la promo d'Elysium.

- Comment ça se passe sur scène avec Matias? Ca a été facile pour lui de jouer avec vous en live?

LP: Au début, il était très timide! Ca à pris presque un an et maintenant il est vraiment à l'aise, il a appris notre façon de jouer! (rires) On l'a vraiment pris comme un talent à l'état brut, il était vraiment comme un poisson hors de l'eau! (rires) Mais c'est un vrai Rock'N'Roller. J'ai toujours su qu'il aurait l'énergie. Il est vraiment impressionnant, on travaille beaucoup ensemble.

- Comment vois tu l'avenir de Stratovarius?

LP: Je pense que tant que le public voudra qu'on continue a jouer, on continuera!

- Que pensez-vous de ce qui se passe actuellement sur la scène métal?

LP: Je ne sais pas, il y a eu une période importante pour cette scène. Mais j'espère un peu le retour de trucs plus mélodiques. Pas que j'ai quelque chose contre le reste, mais, tu sais, il y à un temps pour chaque chose, après on sature. Les années passent, les choses deviennent à la mode, puis sont oubliées...J'essaye de ne pas trop penser à ça, parce que je ne voudrait pas suivre le mouvement. Je pense que pour nous, c'est Stratovarius avant tout, qu'est-ce qui sera le mieux pour un album, tout ça. On espère seulement que les gens seront toujours là pour la musique, et rien d'autre.

- J'avais une question à propos de Jörg (Mikael, batteur, atteint d'un cancer il y a peu). Mais je viens de le croiser dans le hall, j'imagine donc qu'il va mieux?

LP: Oui, ça va être son premier concert pour son retour demain! En fait, on est tous très nerveux! (rires) Mais on verra, il m'a dis qu'il s'était entrainé. Je suis vraiment content qu'il soit de retour. Je pense qu'avec la médecine et sa volonté....c'est vraiment impressionnant à quel point il en veut. Vraiment incroyable en fait!

- Je te remercie de nous avoir accordé un peu de temps pour répondre à ces questions! Un dernier mot à nos lecteurs?


LP: Je ne sais pas....Écoutez Elysium! (rires) Donnez lui sa chance, c'est un très bon album! (rires)

 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum