Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Temnein, entretien avec le groupe

Envoyer Imprimer PDF

Temnein est un groupe de Métal extrême progressif formé en 2009 à Metz. Le groupe a sorti sa première démo intitulée "Time to avenge" fin 2010, enregistrée par Flavien du groupe Benighted soul. Les concerts s'enchainent ensuite en France et en Belgique à partir du printemps 2011 et d'autres morceaux seront bientôt enregistrés pour un EP à paraitre au printemps 2012. Le groupe s'est prêté au jeu des questions/réponses avant leur passage au Klub.


- Tout d'abord bonjour et merci de répondre à mes quelques questions. Temnein est un groupe de Death Metal Progressif formé en 2009 à Metz. Pouvez-vous revenir brièvement sur les débuts du groupe ?

Bonjour Vicomte ! Merci de l’intérêt que tu portes à notre groupe ! TEMNEIN a été fondé par Flo (guitare) et Julien (basse). Après quelques compos ébauchées nous avons recherché d’autres musiciens. Eric (batterie) nous a d'abord rejoint puis Sub (chant) et Aurélien (guitare) au cours de l'été 2009. Comme pour toute formation naissante, la quête d’un local pour répéter fut semée d’embuches. Tout s'est accéléré en juillet 2010 quand la mairie d'un quartier local à Metz nous a réservé un créneau fixe. Ceci nous a permis de travailler dans les meilleures conditions et d'entrer en studio en novembre 2010 pour enregistrer notre démo « Time To Avenge ». Ce disque nous a servi de promotion auprès des associations organisatrices pour commencer à jouer en public. Nous l’avons par ailleurs distribué gratuitement lors des premiers concerts.

- Quelle est l'origine du nom du groupe ? A-t-il une signification particulière ?

TEMNEIN est un verbe grec qui signifie « couper ». Cette racine apparait dans beaucoup de mot actuels dérivés du grec tels que « temps » (dans le sens de la division du temps en heures, minutes, secondes), tous les mots se terminant par –tomie : « vasectomie », « dichotomie », la division d’œuvres littéraires en « tomes », le mot « atome » qui, à l’époque à laquelle il fut inventé, représentait une particule indivisible de matière. Le temps dans la musique est un élément de première importance et le rapport au temps de l’être humain nous inspire particulièrement.

- Pouvez-vous décrire votre musique avec vos propres mots?

Nous recherchons en premier lieu l’efficacité et l’originalité. Nous voulons voir les têtes bouger même pendant une composition de près de 13 minutes comme Bright Knife. C’est le plus important pour nous : Que le public ressente en nous écoutant un plaisir proche de celui que nous ressentons à jouer, une forme de partage en quelque sorte. Nous voulons que chacun se retrouve, se sente avec nous comme dans son propre monde.

- Le groupe semble puiser ses influences dans des groupes comme Opeth, Death ou encore Dream Theater. Quelles sont vos réelles sources d'inspirations, ces groupes qui vous ont motivé à la création de Temnein?

Tu nous as bien cerné mais au delà de l'inspiration qu’ils suscitent, nous avions envie de créer une musique peu commune, empreinte de notre identité, ne pas s'enfermer dans des styles vus et revus. A terme, nous voulons réellement créer notre propre univers musical, cela prendra sans doute du temps mais nous sommes déterminés à le faire. C’est dans ce cadre que nous fusionnons le métal extrême et le métal progressif. D’autre part, nos influences et nos goûts évoluent. Cela pourra se ressentir dans notre musique future, tout en gardant cette base métal extrême/prog que nous aimons tant.

- Comment se passe le travail de composition au sein du groupe ?

Flo décoche un riff énorme de sa guitare puissante, nous nous extasions, improvisons et la première prise est la bonne ! Plus sérieusement, chacun apporte ses idées lors des répétitions et les compositions se construisent petit à petit grâce au travail de groupe.

- Vous avez sorti votre première démo intitulée « Time To Avenge ». Connaissez-vous un peu les retours qu'elle a engendrés ?

Nous sommes surpris que les chroniques et les avis que nous avons reçu au fil des concerts ou sur internet soient enthousiastes. Nous ne nous attendions pas à recevoir de tels compliments ! C'est très plaisant et motivant pour la suite. Et puis toute critique est bonne à prendre, le public est le meilleur juge.

- Pensez-vous que la pochette de ce CD retranscrive fidèlement ce à quoi on peut s'attendre en ce qui concerne votre musique à l'intérieur ?

Le titre « Time to Avenge » est issu de The Realists, le second titre du CD. Sur la pochette on peut voir des êtres décharnés s’échapper du sablier, donc du temps, et redevenir humains peu à peu, des humains peut-être imparfaits mais libres. Cette démo est un reliquat de cet esprit libertaire au niveau des textes. The Realists et Tangled sont fondées sur une forme de dualité borderline entre le bien et le mal : Nous sommes petit à petit amenés à basculer dans l’opposé de ce que l’on est et à s’en justifier. Tout le monde connait cela, toute personnalité est versatile, incertaine puisqu’elle évolue au cours du temps et c’est ce que tu peux trouver dans cette démo.

- Pouvez-vous nous dire de quels sujets traitent vos textes ?

The Realists décrit un personnage pacifiste, qui, confronté à la guerre et à ses horreurs, bascule, devient un vengeur violent.
Tangled traite de la folie douce, du jugement que le monde lui porte, mais affirme que c’est celui que l’on taxe de folie qui donne les règles du jeu.
Last Fight décrit un combat de gladiateurs des temps modernes.
Bright Knife explique que tu dois te libérer de tes chaînes en retrouvant ton instinct pour vivre une réalité plus pure, plus authentique.

- Qui se charge de l'écriture des lyrics ?


Sub notre chanteur écrit les textes hormis ceux de Last Fight qui sont issus de la plume d’Eric, notre batteur passionné de free fight en autres arts martiaux, qui a tenu particulièrement à garder la main sur le texte.

- Qui s'est chargé de l'élaboration du logo?


Julien notre bassiste à construit le logo à partir de nos diverses demandes, nous comptons bien l’étoffer et le personnaliser.

- Etes-vous à la recherche d'un label? Avez-vous reçu des contacts de la part de certains?

Nous n’avons pas encore eu de contacts, simplement parce que les labels ne nous ont pas encore trouvé ! Mais la machine est lancée et nous travaillons à nous améliorer à tous les niveaux pour être à la hauteur des professionnels de la musique.

- Quels retours avez-vous reçu de la part des différents acteurs de la scène Metal depuis vos débuts ?

La démo a été bien accueillie, notamment par une chronique très positive du le webzine French Metal. Les associations contactées ont répondu à l’appel et d’autres projets sont en cours !

- Pouvez-vous dire trois qualificatifs qui symboliseraient le mieux la personnalité de Temnein?


Ambitieux, Acéré, Abrasif, qui a parlé de perdre les trois A ?

- Comment voyez-vous l'avenir proche et/ou lointain du groupe ?

Dans l'immédiat, nous donnerons des concerts jusqu'au printemps prochain. Puis tout dépendra des opportunités qui s'offriront à nous. En parallèle, nous composons de nouveaux morceaux qui constitueront notre album. L’idée serait d’entrer en studio mi-2012.

- Avez-vous joué avec d'autres groupes? Si oui, quels souvenirs et expériences tirez-vous par exemple de ces dates de concerts?

Nous avons eu l’honneur de jouer aux côtés de Furykane, OM Mani (avec le batteur d'Hacride), Valborg, Danishmendt, Expect Anything, ce qui est plutôt pas mal pour un début! Nous avons essentiellement joué en région Lorraine, mais aussi en Belgique. A la veille de cette date à Paris nous pensons déjà avoir fait quelques bonnes enjambées dans le milieu du métal, surtout dans notre région.
Un de nos meilleurs souvenirs reste la date à Nancy avec OM Mani, une ambiance extraordinaire! On avait à peine commencé le 1er morceau que tout le public était déjà survolté, et cela a continué pendant tout le concert!

-Vous allez partager l'affiche du dimanche 11 décembre en compagnie de Death In Morning, Homycyde, I The Omniscient et Eyescar à Paris au Klub. Comment envisagez-vous cette date future ?

Nous espérons que cette expérience sera enrichissante, dans tous les cas il y aura de la sueur et de la saturation ! C'est un vrai plaisir pour nous de venir jouer à Paris !

- Que pensez-vous de la scène metal française actuelle ? Et dans son ensemble ?

En dix ans, le milieu a énormément évolué. Quand on pense à l'époque de la Team Nowhere... L'avènement d’un groupe comme Gojira à amélioré les choses d'un point de vue international, beaucoup plus de groupes s'exportent et c'est appréciable. En France, certains groupes peuvent rassembler plusieurs centaines de personnes par date, mais il faudrait que ça grimpe davantage. On entend encore trop de gens dire « je n’écoute pas de métal français » ! Ils ne savent pas ce qu'ils loupent !

- Pouvez-vous nous citer des groupes que vous jugez dignes d'intérêt ?

Gorod, Hacride, Klone, Adagio, Psykup, Manimal, Eyeless, Dwail, T.A.N.K., Benighted, Arkan, Svart Crown,Benighted soul, Kronos, Furykane, et plein d’autres encore!

- Mieux encore avez-vous eu récemment un coup de cœur musical ?

Flo : Je ne me suis toujours pas remis des deux derniers Gorod. Sinon récemment, le dernier Arkan m'a beaucoup plu!

- Pour finir, je vous remercie d'avoir consacré du temps aux Acteurs De L'Ombre et à moi-même. Je vous laisse l'honneur du mot de la fin.

Merci à toi !

 

 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum