Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Entretien avec Holycross "Faites vos jeux"!

Envoyer Imprimer PDF

Dans une semaine, la communauté métal entame son pèlerinage annuel au Hellfest. Cette année encore, le nombre impressionnant de têtes d’affiches font quelques peu de l’ombre aux autres groupes que l’on oublieraient presque car souvent inconnu au bataillon. Alors cette année, ne passez pas à côté d’Holycross et ses riffs heavy métal à faire suinter les joints de la Harley de Rob Halford et de l’Iron One. On espère les voir l'année prochaine à l'affiche! Interview découverte avec Loïc (guitare).

 

Si vous deviez présenter le groupe en quelques mots ?

Loïc (guitare) : Nous sommes originaires de Saint Etienne. Holycross s’est formé en 2006 avec une première démo en 2007, un premier album « Under the Flag » en 2009 et enfin le petit dernier « Place your bets » sorti en 2013.

Quelles sont vos influences musicales ? On sent beaucoup d’Ice Earth et d’Iron Maiden en vous…

Loïc (guitare) : Ils font partis de nos influences parmi beaucoup de choses différentes. Nous écoutons vraiment de tout. Au niveau de la composition des groupes comme AC/DC, Megadeth, Metallica……nous influencent beaucoup même si ça ne se ressent pas forcément. Pour ma part j’écoute aussi beaucoup de blues avec Steve Rai Vaughan, Joe Bonamassa, du funk aussi, de la pop comme Michael Jackson. Je suis très ouvert musicalement. Mais bon je suis d’abord un amoureux de rock et de hard rock !

Ton album de référence ?

Loïc (guitare) : « Pain Killer » de Judas Priest. Pour moi, c’est LA référence heavy métal ultime.

« Under the flags » était un ‘hymne’ aux valeurs humaines et quelque peu anticlérical. Quel est le fil rouge de ce nouvel album « Place your bets » ?

Loïc (guitare) : « Place your bets » est plus portée sur la société et les actualités. Nous avons voulu mettre en avant les réactions, les choix parfois absurdes des hommes dans des situations critiques. L’artwork de l’album est tout à fait représentatif de cet esprit : un homme seul à une table de poker. Qui est cet homme ? Pour nous, c’est un peu l’archétype du bon père de famille divorcé avec des gamins à nourrir, des créanciers et des factures à n’en plus finir. Il va jouer ses dernières économies au Casino pour se faire (croit-il) de l’argent facilement. En réalité bien sûr, il devient encore plus fauché qu’avant.

Est-ce une réaction à l’ultralibéralisme de notre société moderne ?

Loïc (guitare) : Indirectement mais il s’agit surtout d’un coup de gueule ou plutôt d’un constat de la société moderne. Nous ne sommes pas là pour donner des leçons.

L’influence d’Ice Earth (ndlr. groupe radicalement sudiste) s’arrête donc à la musique et non au message ?

Loïc (guitare) : Non vraiment pas, nous ne sommes pas là pour faire de la politique.

Comment s’est passé l’enregistrement de ce dernier album ? Quel a été le rôle de Pure Steel Records (leur label) ?

Loïc (guitare) : Pure Steel Records s’occupe principalement de la distribution. Nous nous sommes autoproduits. L’expérience du premier album nous a permis de faire les bons choix. Nous avons la chance d’avoir un batteur qui possède son propre studio où nous avons réalisés l’enregistrement et le mixage. Le mastering comme pour le premier album a été réalisé par Mika Jussila  au studio Finnvox à Helsinki (Stratovarius, Edguy, Nightwish, Children Of Bodom,...).

C’est Andreas Marschall (Kreator, Hammerfall, Blind Guardian, Obituary…) qui a réalisé la pochette de l’album ! Comment êtes-vous entrés en contact ?

Loïc (guitare) : Nous sommes des grands fans de ces pochettes ! Nous avions hésité pour le premier album mais finalement c’est pour « Place your Bets » que nous sommes entrés en contact par mail tout simplement. Il a été très inspiré par notre projet puisque qu’il a rapidement posé ses idées sur papier. Il nous a présenté un croquis et on a dit Banco !

Quel est votre objectif ?

Loïc (guitare) : Faire des concerts, des rencontres…et allez le plus loin le plus !

Quelles sont vos ambitions ? Comment vous voyez-vous dans 10 ans ?

Loïc (guitare) : Nous jouons vraiment pour le plaisir, c’est notre passion. Nous sommes réalistes, le milieu est bouché et c’est très difficile d’en vivre ! Ce qui compte c’est que le groupe arrive à subvenir à lui-même sans nous mettre tous dans le rouge. Nous avons beaucoup investis personnellement pour le premier album et avec les bénéfices nous continuons à produire nous-mêmes nos albums. Et ça, c’est déjà pas mal !

Les 3 titres d’Holycross à écouter impérativement ?

Loïc (guitare) : Oulà ! Alors « Twilight of the God » du 1er album « Under the Flag »,  “Place your Bets”  et “Inner jail” du dernier album.

Merci d’avoir répondu à notre interview !

Merci à vous et à très bientôt…

 

Official Video « Place your Bets » : https://www.youtube.com/watch?v=tJ9aBYpPTc4

Plus d'infos sur : http://www.hellfest.fr/forum/viewtopic.php?id=12901

 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum