Les acteurs de l'ombre

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

The Moon And The Night Spirit, entretien avec Mihaly

Envoyer Imprimer PDF

Avant le Certunnos Pagan Fest... Quelques questions pour tenter de mieux cerner l'univers de ces deux musiciens hongrois, multi-instrumentistes et tellement inspirés... d'album en album, ils ont su s'imposer comme des valeurs sûre de la scène pagan / ethereal folk européenne. Je m'impatiente de pouvoir les (re)découvrir sur scène, en attendant voici quelques échanges entre deux rêves, deux rayons de lunes, deux légendes féériques...
Mihály Szabó nous en dit plus pour l'occasion.


1) Bonjour et bienvenue à Paris et au Cernunnos Pagan Fest ! J’imagine que vous êtes heureux de revenir, vous étiez venus en 2008 pour le Cernunnos 3. Quel souvenir avez-vous gardé de cette date, et qu’attendez-vous de celle à venir ?

Bonjour ! Nous sommes très heureux et honoré de revenir. Nous avons eu un grand temps à Cernunnos 3, un public merveilleux, une excellente organisation et une atmosphère très spéciale. Nous sommes très très impatients et espérons une merveilleuse expérience cette fois encore.

2) Pouvez-vous nous dire quelques mots sur les sources d’inspiration de votre nouvel album, Holdrejtek ?

Notre principale source d'inspiration est la nature elle-même. C’est le chuchotement de la Terre Mère, les contes oubliés depuis longtemps des forêts, les cours d'eau et les pierres qui nous inspirent le plus. Le thème du nouvel album tourne autour de la dualité et de l'unité du micro- et macrocosme-, ainsi que les profondeurs cachées des semences de l'univers stellaire. "Holdrejtek", d'une part, est une dédicace aux forces encore invisibles qui sommeillent dans les profondeurs arborescentes, enfouies à l'intérieur des graines croissantes et de la floraison qui bourgeonne, au cœur secret de la nature qui palpite dans toutes les créatures de la terre. D'autre part, c’est un hommage au monde nocturne, aux étoiles voilée d’un rêve tissé par le monde, la nature secrète, le sanctuaire lunaire, le refuge de l'esprit et de l'âme.
"Il est vrai, certain, et sans mensonge, Ce qui est ci-dessous correspond à ce qui est ci-dessus, et ce qui est ci-dessus correspond à ce qui est ci-dessous pour effectuer l'opération de la magie de l’Unité." Citation de Tabula Smaragdina.

3) Les fables et légendes païennes sont récurrentes dans votre travail, au fil de vos albums. Dites-nous en un peu plus...

Nous avons toujours été intéressés par les cultures anciennes et la sagesse, l'héritage spirituel de nos ancêtres, les contes oubliés depuis longtemps dans le passé. Ces contes et fables hongrois sont de grandes inspirations pour nous, car ils portent tous un fragment d'une sagesse universelle, pure et intacte, au plus profond de leurs surfaces cachées.

4) Il s’agit de votre cinquième album. Depuis l’année dernière, vous avez signé sur le label allemand Prophecy Productions. Auparavant, vous étiez chez Equilibrium où vous avez sorti votre premier album. Pouvez-vous nous parler de cette évolution, ce changement de label ?

Equilibrium était un très bon label et nous sommes très reconnaissants pour leur travail merveilleux. Nous ne serions pas ici sans leur soutien. Nos trois premiers albums sont sortis sous leurs ailes, et ils ont fait excellent travail pour diffuser notre musique dans le monde entier. Au moment de l’écriture de notre 4ème album, "Mohalepte", nous avons décidé de partir et marcher sur notre propre chemin. Cet album a été sorti par nous-mêmes. En ce qui concerne la Prophecy : nous sommes en contact avec eux depuis le milieu de l’année 2013, et peu de temps après ils nous ont offert un contrat à long terme, que nous volontiers signé… Prophecy est un label exceptionnel et nous pensons que notre collaboration sera fructueuse. Nous espérons commencer une nouvelle et grande aventure sous leur égide et leur soutien. Nous sommes très fiers et honorés de faire partie de cette grande famille.

5) Toutes les pochettes de vos albums sont composées de très belles illustrations. J’aimerais beaucoup en savoir plus à ce sujet !

Toutes les illustrations sont faites par Ágnes. Ces artworks sont ses réflexions sur la musique et les paroles. Ils sont tous étroitement liés à la notion lyrique et / ou musicale de l'album en question. Habituellement, ceci est la dernière phase du processus de création. Lorsque toutes les pièces musicales sont déjà écrites et enregistrées, lorsque l'ensemble de l'album commence à se façonner en une forme cohérente, elle commence à peindre des images évoquées par la musique. Son art visuel ajoute une touche intéressante et unique dans le monde The Moon and the Nightspirit.

6) Pour ce qui est de l’écriture des textes des chansons, l’un d’entre vous s’en occupe-t-il plus particulièrement, ou bien est-ce un travail commun ? De même, parlez-nous un peu de votre choix de chanter en Hongrois…

Toutes les paroles sont écrites par moi. Quant au choix de chanter en hongrois la raison est simple: nous pouvons nous exprimer plus facilement et avec précision en utilisant notre langue maternelle. Nous pensons, parlons et rêvons hongrois, donc c’était une étape naturelle d’utiliser notre propre, belle et magique langue pour écrire les contes de The Moon and the Nightspirit. Lors de notre premier album, nous n’avions que deux chansons en hongrois et les autres en anglais, mais nous avons vite réalisé que l'utilisation du hongrois donne aux chansons une toute nouvelle dimension, et accentue beauoup plus l'atmosphère de notre musique. Néanmoins, tous nos albums contiennent les traductions de nos paroles en anglais.

7) Comment ressentez-vous votre évolution au fil du temps, de vos albums ?

Nous essayons toujours de faire quelque chose que nous n’avons pas fait avant. Notre musique a beaucoup changé depuis nos débuts. Elle a mûri, évolué et s’est enrichie par de nombreuses nouvelles inspirations. Tout au long des années, nous avons trouvé notre propre voix, et nous devenons meilleurs et plus expérimentés comme auteurs-compositeurs. Alors que les deux premiers albums étaient encore un peu comme une recherche, nous sommes maintenant sûrs de la façon dont nous devons avancer musicalement, ce qui nous correspond le plus, où nous pouvons nous exprimer d'une manière plus complète. Holdrejtek est un peu mélancolique, parfois assez sombre, mais la musique acoustique est très intime et profonde avec une atmosphère inspirée de la nature forte. C’est notre album le plus mature et diversifié jusqu'ici.

8) Pouvez-vous citer/décrire quelques-unes de vos sources d’inspirations dans la musique traditionnelle/la folk ancienne hongroise ?

Nous aimons les œuvres de Béla Bartók et de Zoltán Kodály. Les travaux et l'héritage de ces deux maîtres nous inspirent à bien des égards.

9) Il y a-t-il des groupes contemporains de la scène folk hongroise (ou européenne) que vous aimez/conseilleriez ?

Il y a beaucoup de très bons groupes en Hongrie ainsi qu’au sein de toute l’Europe…. Personnellement, j’aime  vraiment la musique de Tenhi, Daemonia Nymphe ou Irfan.

10) Quels sont vos projets à court et moyen terme pour l’année 2015 ?

Nous envisageons de donner autant de concerts que possible pour promouvoir "Holdrejtek".

11) Je vais vous remercier et vous laisser le mot de la fin, pour nos lecteurs et pour les futurs spectateur du Cernunnos Pagan Fest du 22 février !

Tout d'abord merci pour cette super interview !
Nous espérons vous rencontrer au Cernunnos Pagan Fest et passer un superbe moment ensemble, partager une expérience musicale libératrice pour l’âme, avec de grands groupes venus de partout…

 

Voir les autres articles de cet auteur

Bannière

Recherche

Twitter Image
Facebook Image



Partenariat

Petites annonces du forum